Formation professionnelle

La Boîte-à-nez propose pour la saison 20-21 une formation professionnelle de clown de 10 semaines sur 9 mois qui démarre le 28 septembre 2020 et se termine le 26 juin 2021.

A qui s’adresse cette formation ?

Cette formation s’adresse en priorité à des personnes ayant déjà une pratique artistique liée à la scène, théâtre, cirque, danse ou musique et qui souhaitent trouver et développer leur clown, afin d’élargir leur potentiel d’expression singulière à travers le nez rouge. Elle peut s’adresser également à des personnes qui ont déjà développé d’autres compétences professionnelles et qui souhaitent acquérir les techniques de jeu clownesque pour ouvrir leur champ d’action.

Actuellement, en plus de leur présence au théâtre et dans les cirques, les clowns sont utiles dans différentes sphères de la société, comme dans les institutions hospitalières ou pour personnes fragilisées, ou encore dans les colloques et les conférences. Ces nouvelles pratiques de jeu “hors les murs” offrent la possibilité d’aller à la rencontre de publics qui ne vont pas ou plus au théâtre. Les clowns peuvent se déplacer n’importe où, car ils et elles emmènent leur univers drôle et décalé avec eux, offrant ainsi une poétisation des espaces, quels qu’ils soient. Cette spécificité de la pratique clownesque ouvre, notamment aux artistes professionnel.le.s, un élargissement de leur possibilité d’exercer leur métier.

Cette formation est conciliable avec la formation pré-professionnelle du Zarti’cirque de Ste-Croix, si la pratique clownesque y est choisie comme spécificité.

Objectifs de la formation

Le temps de la formation sert à ce que chacun.e puisse rencontrer, développer et mettre à l’épreuve son/sa clown. Le travail sur le personnage se fera tout au long du processus, ainsi, selon les expériences, l’acteur, l’actrice derrière le/la clown pourra prendre conscience des différentes facettes à exploiter.

Les techniques d’intervention sociale en institutions et en colloques seront abordées et expérimentées.

Des séquences de jeu seront créées pour être jouées et rejouées.

Des représentations publiques sont prévues dans un théâtre lausannois.

Méthode et vision: la pédagogie des 5C

Marylène Rouiller est une chercheuse de clown. Elle accompagne le chemin de chaque clown à la lumière des 5C, confiance-conviction-conscience-compassion-connerie. Cette clown-philosophie, développée depuis 2005, met l’accent sur les particularités individuelles et l’expression du potentiel comique et poétique de chaque clown. L’exigence de bienveillance du regard, l’absence de jugement et une pratique non-autoritaire de la guidance assurent un cadre d’expérimentation et de jeu où la liberté d’être pleinement est favorisée.

Sa vision: “J’envisage la pratique clownesque comme une invitation à l’expression de la liberté de l’acteur/l’actrice qui est derrière son/sa clown. Nourrir sa créature, lui offrir son énergie, son imaginaire, ses forces et surtout ses faiblesses, c’est accepter de se révéler au monde sans compromis, sans accommodation, avec humilité et générosité. Les clowns sont nécessaires car elles et ils soulagent les maux humains, en se plaçant “en-dessous”, dans l’espace du ridicule, pour recueillir nos déchets émotionnels. En acceptant cette posture, ils et elles deviennent immenses à nos yeux, indispensables à notre coeur pour sa survie parfois, pour sa légèreté en tout cas. Provocateurs d’émotions, créatrices de sensations, ces êtres exceptionnels et fragiles transforment le quotidien, l’anodin, les petits riens en matière à jouer, ouvrant ainsi le coeur et l’esprit à plus de liberté, de fantaisie et de joie. Les clowns sont à la fois proches et si décalés pourtant….. Proches parce que dans le rapport de jeu, scénique ou d’intervention, il n’y a pas de séparation. Le lien entre les clowns et le public est direct. Cette clown est là dans l’ici et maintenant de cette rencontre particulière. Le moment vécu est privilégié et non reproductible. Donc chaque apparition de clown est unique. Décalés parce que la figure clownesque s’inscrit dans les marges, en contre-point. Sa présence met en lumière tout ce qui existe en-dehors de la normalité, du commun, du convenu.”

Organisation et dates de la formation

La formation s’étend sur 10 semaines lors de l’année scolaire 2020-21. Les axes de travail se répartissent selon les 3 modules suivants:

Premier module – La figure clownesque, les spécificités singulières et les codes de jeu

Définition de mon/ma clown: amplification et décalage de soi-même / Conscience corporelle et émotionnelle personnelles / Ecoute et jeu en triangle

Dates

Deuxième module – Le développement de l’imaginaire singulier et l’intervention sociale

Fantaisie et folie particulière / Esthétique personnelle (costume, accessoires) / techniques d’intervention sociale: institutions et conférences.

Dates

Troisième module – Stabilisation du personnage, écriture clownesque et confrontation avec le public

Ecriture de plateau: l’en-jeu de l’improvisation / processus de répétition: retrouver les perles / rencontre avec le public: représentations prévues dans un théâtre lausannois.

Dates (sur cette période, les jours de congé restent à déterminer

Tarif et autres renseignements: merci de nous contacter à info@boite-a-nez.ch

Boite-à-nez | Atelier de création et formation clown à Lausanne, Suisse romande